Histoire de la banque rouge

La forme de cette banque, qui ferait penser à un boomerang, a été voulue par son architecte, Jacques Gourvenec, pour s’inscrire logiquement dans l’espace d’accueil d’un parking à Paris et optimiser le placement de 7 écrans de contrôle. Le plan de travail est constitué de trois parties jointes par des broches métalliques invisibles. La partie centrale est en angle ouvert de 135°. Une goulotte ouverte court sous le plan de travail le long des parois verticales et reçoit de nombreux câbles.